Blog post

Se déplacer en Californie

》2 septembre 2017

LOUER UNE VOITURE

Il existe de nombreuses entreprises de location de voiture en Californie (Hertz, Alamo, Dollar, Enterprise, …). Il est donc nécessaire de comparer les prix des différentes compagnies pour trouver la meilleure offre. La location peut se faire aussi bien en ligne que sur place. Nous, nous avons loué la voiture la veille via le site ENTERPRISE. C’est là que nous avons eu la meilleure offre pour une location de 17 jours (nous n’en avions pas loué pour les premiers jour à L.A) .

Louer une voiture en Californie n’est pas bien compliqué. Il suffit de choisir :

  • La période désirée.
  • Le lieu de départ et de remise de la voiture ;

Si vous prenez la voiture à un endroit et que vous la ramenez à un autre, au niveau du budget, cela sera d’office plus élevé.

  • Le modèle ;

Haaaaaaa la Californie et ses belles voitures ! Nous on a craqué. On ne se voyait pas faire le voyage sans une petite voiture sportive. Nous avions choisi en ligne le modèle sportif DODGE CHALLENGER. A la base, nous voulions une mustang mais il n’y avait plus que des modèles décapotables qui sont eux, beaucoup plus cher et au niveau des températures, je ne sais pas si nous l’aurions décapotée souvent. Une fois sur place, il nous était possible de changer de modèle sportif en restant dans la même game. Nous pouvions par exemple prendre un DODGE CHARGER, une CAMARO etc. Ils sont plutôt flexible et on beaucoup de choix sur leur parking. Mais il faut bien être attentif, les charges s’ajoutent facilement sur leurs écrans, il faut donc bien vérifier que les autres voitures sont dans la même game que celle que vous avez réservée.

  • Les assurances ;

Aucune n’est obligatoire, mais certaines sont plutôt conseillées !

Vous avez plusieurs choix d’assurances :

– Liability Insurance (RC) ;

C’est l’assurance responsabilité civile mais qui est comprise dans le prix de location. La couverture est très (trop) faible.

– Supplemental Liability Insurance

C’est l’assurance complémentaire en RC qui offre une couverture beaucoup plus élevée, c’est celle que nous avons prise. Si vous avez un accident avec une (ou plusieurs) autres personnes et qu’elles portent plainte contre vous, vous serez totalement couvert !

– Collision Damage Waiver

Celle-ci couvre les frais de réparation du véhicule loué en cas d’accident, de vandalisme, de vol, etc. Si vous êtes détenteur d’une MASTERCARD gold ou d’une VISA premier , il vous est inutile de prendre l’assurance « Collision Damage Waivercar » car vous êtes déjà couvert !

– PAI (personal accident assurance)

C’est une couverture médicale pour les passagers de la voiture. Elle est assez inutile puisque votre assurance voyage et/ou votre carte de crédit (citée au dessus) vous couvre également pour cela.

– PEC (personal effects coverage)

Ici, c’est une assurance qui couvre vos effets personnels en cas de vol par exemple.

Quand nous avons récupéré notre voiture, nous l’avons eu avec le plein d’essence, nous l’avons donc rendu avec le plein. L’essence la plus courante pour les voitures de locations est la UNLEADED (regular fuell) mais mieux vaut se renseigner auprès de l’agence malgré tout avant de partir.

Le prix de l’essence aux pompes n’est pas indiqué en litre mais en gallons. Un gallon = 3,78 litres. Le prix dépend vraiment des endroits et des pompes… Cela peut varier entre 2 et 5 dollars le gallon (le plus cher est biensur dans les endroits les plus touristiques, pensez à faire votre plein avant!). Un plein coute donc entre 30 et 40 dollars en fonction de la quantité du réservoir.

Bon à savoir : en règle général, chez nous, nous faisons le plein puis nous payons après. Ici, la plupart du temps c’est le contraire, vous devrez d’abord allez payer puis ensuite faire votre plein. Si vous mettez une trop grosse somme par rapport à ce dont vous avez besoin, la différence vous sera bien entendue restituée.

PRENDRE LES TRANSPORTS EN COMMUN

Vous pouvez vous déplacez en Californie par des vols internes, en voiture, en train, …. comme un peu partout quoi ! Dans les grosses villes telles que Los Angeles par exemple, nous pensions qu’il était plus simple pour nous de se déplacer en transport en commun. Nous imaginions des métros comme à New york, un truc facile quoi ! Mais en fait non… C’est plus compliqué que cela. Bien que je vous conseillerais de garder votre voiture en ville, je vais quand même vous expliquer un peu le système puisque nous l’avons utilisé.

Là-bas, les bus s’appelle des métros, les tram s’appelle des métros et les métros s’appelle … des métros, bravo ! Comme vous l’aurez compris, nous avons utilisez le « Métro ».

Un trajet de bus coûte 1,25 $. Mais le plus simple si vous devez bouger pas mal c’est d’acheter un ONE DAY PASS ou un 7 DAYS PASS, cela revient moins cher. Vous pouvez vous en procurer dans toutes les stations de métros et ils sont aussi bien valables pour le bus que pour le métro.

Le mieux est de trouver une carte du métro pour étudier un peu les lignes avant le départ et faire un planning car vous pouvez vite perdre un temps précieux à chercher votre chemin…

Si vous dormez sur l’extérieur de Los Angeles, vous aurez des transports qui vous amèneront là où vous voulez oui, mais cela prendra du temps. Pour traverser Los Angeles du bas de la ville en haut de la ville par exemple, ils faut pas loin de deux heures. Le mieux est donc vraiment de rester au centre de Los Angeles et d’utiliser les lignes de métros (pas de bus) qui elles sont beaucoup plus rapide et où il est très facile de s’y retrouver.

UTILISER UBER OU LYFT 

oYmuECxF lyft.jpg

 

 

 

Si vous ne connaissez pas encore le système UBER, utilisé dans les grosses villes, lisez ceci. C’est très simple, rapide et beaucoup moins cher que le taxi. C’est ce que nous avons utilisé lors de notre arrivée à l’aéroport. LYFT, c’est exactement la même chose qu’UBER, c’est juste une autre compagnie. Il vous suffit de télécharger ces deux applications et le tour est joué.

MAPS.ME

maps-me-logo

L’application que je bénis !!! C’est ce que nous utilisons le plus lors de nos voyages. C’est une sorte de Google Map mais qui n’a pas besoin d’une connexion internet. MAPPS.ME peut prévoir les itinéraires, trouver les pompes à essences, les magasins, les restaurants, etc. Tout cela sans wifi ou sans 4G mais attention, il faut veiller à télécharger toutes les « cartes » nécessaires avant le départ car pour cela vous avez besoin d’une connexion.

DSC05095

DSC04567

DSC05118

DSC04747

DSC05119

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent Article suivant